Au soir de sa vie, Nahid nous invite dans ses lieux de contemplation et les recoins de son existence. Limpide, son ouvrage coule comme une succession de maximes éveillant en chacun de nous ce qu’il y a de plus profond. Une façon peut-être de s’affranchir de la superficialité de la vie et ne plus en être contraints. De la paix à l’amour, de la vérité à la foi, de l’espérance à la lumière, elle puise dans ses souvenirs afin de nous faire accéder à cette pleine connaissance de soi.

D’une plume délicate, guidée par un esprit philanthrope, elle dessine ainsi la voie d’un destin, d’un avenir, d’une providence. Une dévotion noble où le silence intérieur peut progressivement s’installer au profit d’une ouverture d’esprit plus subtile.

front.jpg